Jim Yong Kim:« La Banque mondiale ne financera plus d’investissements dans les hydrocarbures »

7

La Banque mondiale appuiera les efforts du Sénégal dans les secteurs de l’énergie, des technologies de l’information et de la communication et de l’agriculture. Mais, prévient Jim Yong Kim elle ne financera plus d’investissements dans les hydrocarbures. « La Banque mondiale ne financera plus d’investissements dans l’exploitation et la production d’hydrocarbures, mais elle continuera d’apporter une assistance technique à ses clients, et donc, au Sénégal », fait savoir le Président de la Banque mondiale dans une interview avec Le Soleil. Et ce, « afin de renforcer la transparence, la gouvernance, les capacités institutionnelles et l’environnement réglementaire, notamment du secteur pétrolier et gazier ». Dans son partenariat avec le Sénégal, la Banque mondiale se dit consciente « des risques et des problèmes auxquels est exposé un pays lorsqu’il découvre des richesses naturelles ». C’est pourquoi, souligne Jim Yong Kim, « nous avons décidé de soutenir les autorités sénégalaises en les aidant à mobiliser les meilleurs experts pour négocier avec les opérateurs privés, renforcer les institutions clés, améliorer le cadre budgétaire, juridique et réglementaire et faire en sorte d’associer toutes les parties prenantes ». « Autant de facteurs qui permettront à l’exploitation pétrolières et gazière de contribuer de manière inclusive, résiliente et durable à la croissance économique du pays », dit-il.

seneweb

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

error: Action non autorisée