Les comptes d’arcelor Mittal sénégal bloqués

16

Le géant mondial de la sidérurgie Arcelor Mittal fait l’objet d’un redressement fiscal de plus d’un milliard de FCFA au Sénégal. L’affaire révélé par la presse locale renseigne que le groupe a vue ses comptes en banque bloqués par l’Administration, notamment par le bureau de Ngor-Almadies qui a déclenché une procédure de saisie-attribution de créances.

Le groupe basée à Luxembourg dispose cependant de huit jours à compter de la notification de la procédure pour se conformer à ses obligations, sous peine de voir les banques payer directement la dette fiscale en question.

C’est en 2007 qu’Arcelor Mittal s’est vu octroyer une concession pour l’exploitation des minerais de la Falémé (Miferso) avant de se retirer sans fournir d’explications convaincantes. A l’époque, l’Etat du Sénégal l’avait assignée devant la Cour arbitrale de Paris.

En 2014, cette dernière a tranché en faveur du Sénégal, et il restait à fixer le montant de l’amende. Avec le changement de régime, la procédure d’arbitrage avait été arrêté moyennant 75 milliards Fcfa (141,7 millions de dollars) contre 2500 milliards de Fcfa (5 milliards de dollars Us) réclamé par l’ancien régime

Financial Afrik

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

error: Action non autorisée