La navigabilité du fleuve Sénégal à portée

22

C’est en marge de la célébration de la 6e session de l’association internationale Initiatives pour l’avenir des grands fleuves (Iagf) que les autorités de l’institution ont dévoilé le stade d’évolution de ce projet  , qui constitue l’un des volets phare du programme de développement de l’organisation sous-régionale.

Ainsi, les responsables ont également  souligné  que l’OMVS est en discussions avancées avec la société indienne AFCONS pour la réalisation de la première phase du Projet.

Une initiative  axée sur un certain nombre d’infrastructures (Ports, chenal, escales) permettant une navigation permanente entre Saint Louis du Sénégal et Ambidédi au Mali.

Par ailleurs, dans le cadre d’une approche de réflexion sur  la place du fleuve dans le monde de demain , l’OMVS et l’agence de bassin française Compagnie nationale du Rhône (CNR) vont signer un protocole de  partenariat .

Rappelons que depuis  sa création en 2011, l’institution  travaille d’arrache-pied pour  la mise en œuvre  de ce projet, qui a pour vocation principale  de restaurer et de promouvoir de manière pérenne la navigation sur le fleuve Sénégal de Saint-Louis (au Sénégal) à Ambidédi (au Mali).

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

error: Action non autorisée