Mort qualifiée d’«incident» : Les propos d’Aly Ngouille Ndiaye qui choquent les étudiants

La sortie du ministre de l’intérieur Aly Ngouille Ndiaye suite à la mort de l’étudiant Mohamed Fallou Sène, tué ce mardi lors d’affrontements avec les forces de l’ordre dans le campus Ugb de Saint-Louis, a heurté la conscience des étudiants de cette université du nord du pays.

Intervenus sur la Tfm, ils ont déploré les propos tenus par le ministre qui a parlé d’ «incident » à deux reprises, suite à la mort de leur camarade étudiant.

«Nous regrettons tout d’abord cet incident qui est survenu aujourd’hui (mardi 15 mai 2018) à Saint-Louis. Depuis quelques jours, il y avait des difficultés au niveau de l’université. Et ce matin, les difficultés ont atteint leur paroxysme. Il y a eu des échauffourées entre des forces de sécurité et les étudiants. Affrontements qui ont fait une vingtaine de blessés dont 18 gendarmes dont un dans un état critique, je viens de parler avec le médecin. Mais, malheureusement, nous avons aussi un étudiant qui est finalement décédé à la suite de cet incident.», a déclaré Aly Ngouille Ndiaye sur la Rfm ce midi.

Des propos vivement condamnés par les étudiants pour qui cette mort est loin d’être un incident. «On se demande s’il parle français», s’est interrogé un étudiant intervenu sur Tfm.

 

Auteur: Seneweb News – Seneweb.com