Ousmane Sow s’invite sur l’avenue Mouhamed V à Rabat

Le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain s’offre un iosant hôte d’accueil en bronze, haut de deux mètres soixante environ, lourd de quelques 550 kilos et armé d’une lance et d’un bouclier. « Le guerrier debout », œuvre du célèbre artiste sénégalais Ousmane Sow, disparu en 2016, est issu de sa série « Masaï ».

Partie de Paris, la statue est arrivée au Maroc vers une heure du matin, pour être installée dans la nuit du 26 au 27 juillet sous le péristyle du musée au style andalou classique, signé par l’architecte marocain Karim Chakor et inauguré en 2014.

Moulay Hafid El Alamy a réglé l’addition

Acquis durant l’hiver 2018 pour le compte de la Fondation nationale des musées, présidée par Mehdi Qotbi, ce guerrier avait coûté la bagatelle de quelques 160 000 euros, une somme inférieure à son coût réel toutefois, la famille de l’artiste ayant accordé une ristourne à son prestigieux client. C’est Moulay Hafid El Alamy, le ministre de l’Industrie et du Commerce et président du groupe Saham, qui avait réglé l’addition de sa poche.

Mehdi Qotbi a décidé de suivre le rythme politique et diplomatique. Peinte réputé proche du roi Mohammed VI, il a organisé en quelques mois « Afrique en capitale », à Rabat au printemps 2017. Le but : accompagner le retour du Maroc dans l’Union africaine, en janvier 2017.

Source: Jeuneafrique