Macky avertit l’opposition : « 2019, c’est mon combat »

L’élection présidentielle de 2019, Macky Sall en fait son affaire personnelle. Il l’a fait savoir aux apéristes de Matam, lors d’une audience au Palais.

« 2019, c’est mon combat. Les élections à venir ne sont ni des élections législatives ni des élections locales », rappelle-t-il devant ses militants.

Le chef de l’État se dit certain de gagner largement au niveau de ses fiefs. « Je suis sûr qu’à Fatick on peut gagner à 90% ou plus (et) si ma réélection ne dépendait que du département de Matam, je n’aurais même pas à battre campagne. »

BOUDAL NDIATH