Le PDS enclenche le parrainage de Karim Wade

Dakar express publie ci-dessous, la déclaration du Ssecrétaire général adjoint (SGA) du PDS, daté du 11 septembre 2019, relatif au lancement de la campagne de parraineg, du candidat déclaré à la présidentielle, Karim Wade.

« Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs

Aujourd’hui est évidemment un moment historique pour notre parti et le candidat qu’il a désigné lors de son dernier congrès.

Karim Meissa a été désigné dans un congrès ouvert à la presse. Des candidats se sont présentés et à une majorité écrasante, le Congrès, le parti, a désigné son candidat. Depuis, vous le savez, condamnations, tentatives de détruire notre candidat, exil, mensonges.

Depuis, vous le savez, notre candidat est debout comme il a été debout pendant trois longues années en prison du fait de son choix de lutter pour le peuple. Les coups bas ne l’ont pas ébranlé. Les trahisons ne l’ont pas fait fléchir.

Depuis, vous le savez, notre parti est debout, malgré les trahisons, debout dans les combats pour les libertés et la démocratie, debout dans les combats pour le pain et l’eau.

Militantes, Militants
Ce moment est historique et vous êtes venus nombreux marquer de votre présence cet événement.

C’est vrai que nous ne voulons pas de ce parrainage décidé par Macky Sall pour ajuster les candidatures, pour avoir les candidats qu’il aura choisis lui-même à la prochaine présidentielle. Avec toute l’opposition, nous continuons à nous battre contre toutes les mesures liberticides de la dictature de Macky Sall, parmi lesquelles les modifications de la loi électorale ayant permis l’introduction des parrainages.

Rien n’interdit notre candidature que la peur bleue de Macky Sall. Nous, en tant que force du peuple, nous devons mobiliser, décupler la lutte  pour obtenir, au-delà de la question des parrainages :

la prise en compte des autres candidatures de l’opposition, de celle de Khalifa Ababacar Sall et de toutes les autres ;
la mise en place d’une autorité indépendante pour organiser les élections ;
l’accès au fichier électoral pour tous ;
nos cartes d’électeur.

Nous n’avons pas peur de Macky Sall et de ses moyens de répression. Nous sommes invincibles puisque nous sommes le peuple, le nombre.

Chères sœurs et chers frères,

Le mouvement pour en finir avec le régime de Macky Sall est engagé. Nous devons mieux nous organiser et mieux organiser le peuple aujourd’hui fatigué mais prêt à l’assaut.

Nous aurions pu le laisser seul avec ses parrainages et continuer la mobilisation permanente pour faire face mais nous avons le devoir de lui montrer que même sur son terrain nous pouvons le battre.

Chers invités,

Le PDS va commencer les parrainages de KMW mais il appelle déjà les partis, les syndicats et les organisations de la société civile qui le souhaitent à s’organiser avec lui pour la collecte des parrainages et l’organisation d’une candidature unifiée pour la satisfaction des revendications du peuple et le redressement national.

Nous lançons la campagne nationale et dès jeudi, nous serons dans les 45 départements du pays pour expliquer et organiser la collecte des parrainages.

Symboliquement, le PR Abdoulaye Wade a signé le premier parrainage pour KMW.

Dans quelques instants, à sa suite, je vais signer le mien en ma qualité de SGNA/CG.D’autres responsables, des citoyennes et des citoyens vont parrainer notre candidat.

Des centaines de milliers de personnes vont participer à ce mouvement d’ensemble pour le parrainage de notre candidat.

Hier soir, alors que je m’étais garé en bordure de rue pour répondre au téléphone, des jeunes sont venus spontanément demander des feuilles de parrainages pour KMW. Nul doute qu’il y a un vrai engouement pour notre candidat. Nous allons gagner.

Le peuple est fatigué de Macky Sall. Il n’en veut plus. Il symbolise l’échec, la misère pour le peuple, la corruption. Macky Sall, c’est le recul pour le Sénégal, le manque d’eau et la triche aux élections.

La collecte des parrainages sera, pour nous, la première étape de la consolidation de la candidature de KMW.

La deuxième étape sera contée avec l’arrivée de notre candidat.  Dans les prochains jours, il vous dira quand et nous lui dirons comment nous l’accueillerons.

Le Sénégal, la démocratie sénégalaise, a besoin de notre candidat. Nous savons, bien entendu, que le régime fera tout ce qui est en son pouvoir pour l’empêcher mais KMW, c’est notre candidat, l’unique candidat du PDS. Nous devons le lui dire, le lui répéter. Macky Sall n’a pas à choisir un candidat pour nous. Il le sait. Tous les sondages le donnent battus. Il ne lui reste que son arme favorite, la triche. Nous le connaissons mieux, nous avons maitrisé son plan de triche. Nous sommes prêts à le battre, nous le battrons à l’élection présidentielle du 24 février 2019.

Aujourd’hui, nous allons porter nos parrainages dans les villes comme dans les villages. Nous allons expliquer et convaincre.

Dans une semaine, nous viendrons là pour vous présenter notre plateforme informatique et vous pourrez mesurer déjà la progression de notre initiative.

Signons, signez les parrainages de KMW,

Gagnons ensemble le 24 Février 2019. »