Le Ps resserre les rangs et réaffirme son soutien total à Ousmane Tanor Dieng

Elle survenait après les bruits de contestation notés suite aux reconductions dans le gouvernement de Dionne 3 des ministres Serigne Mbaye Thiam et Aminata Mbengue Ndiaye. Lesquels avaient déjà effectué toute la durée du premier mandat du président Macky Sall, soit sept ans, au sein du gouvernement. Une situation qui a provoqué la démission de l’ex-porte-parole du PS, Me Moussa Bocar Thiam. Des voix s’élevaient dans les rangs du vieux parti pour demander une rotation au niveau des postes ministériels. Autant de choses qui font que la réunion de ce samedi était attendue pour être explosive. Eh bien, les pronostics ont été déjoués puisque c’est un PS encore plus soudé qui est ressorti de ce conclave. Un Ps qui a affiché un soutien total à son secrétaire général, Ousmane Tanor Dieng, qui était l’absent le plus présent.

A la Maison du Parti régnait ce samedi une certaine crispation. Aminata Mbengue Ndiaye, secrétaire générale adjointe, qui dirigeait les débats en l’absence du patron Ousmane Tanor Dieng, encore en convalescence en France, pouvait s’attendre à un exercice difficile. Parce qu’elle-même et son collègue du gouvernement, Serigne Mbaye Thiam, étaient les cibles d’une contestation interne dont les échos étaient perceptibles jusqu’au sein des médias. Heureusement pour la plus ancienne formation politique de notre pays, l’explosion redoutée n’a pas eu lieu puisque les membres du Secrétariat exécutif national ont décidé de resserrer les rangs pour consolider l’unité de leur parti. Mieux, ils ont adopté une motion de soutien total à l’endroit de leur patron, Ousmane Tanor Dieng, retenu encore pour ses soins médicaux en France. « Tu sais, les gens parlent beaucoup, mais nous avons  tenu une réunion sereine ce samedi. Un parti, ce sont des débats, des opinions diverses. C’est du choc des idées que jaillit la lumière. Le parti a toujours fonctionné comme cela au niveau de ses instances. Qu’il y ait des positions divergentes sur   tel point ou  tel autre, c’est tout à  fait normal » souligne Kadialy Gassama, membre du SEN du PS.

Sur la question de la prolongation des baux des ministres Aminata Mbengue Ndiaye et Serigne Mbaye Thiam, notre interlocuteur ne nous laisse pas continuer. « Ce débat n’a même pas été effleuré  puisque  le  SEN  a  pris  la  décision d’adopter une résolution à l’écrasante majorité des membres présents. Une résolution qui félicite nos camarades ministres d’avoir été reconduits. Deux ou trois contestations de singletons, ce n’est pas significatif, mais leur expression, c’est cela la démocratie » ajoute Kadialy Gassama. Sur ce point, Serigne Mbaye Thiam, le secrétaire national chargé des élections du PS — et en même temps ministre de l’Eau dans le nouveau gouvernement — a regretté la démission de Me Moussa Bocar Thiam. « Nous regrettons sa décision parce qu’on veut avoir le maximum de militants et de responsables, mais il a ses raisons ».

Toutefois, souligne-t-il, « au même moment qu’il part, d’autres entrent dans le parti. C’est ainsi que fonctionne une formation politique ». Et le secrétaire à la Vie politique du Ps de poursuivre : « Aminata Mbengue Ndiaye et moi, on ne se choisit pas dans le gouvernement. Nous sommes proposés par le secrétaire général Ousmane Tanor Dieng et nommés par le chef de l’État. C’est normal qu’il y ait des points de vue divergents, mais ce qui engage le parti c’est ce qui ressort de ses instances dirigeantes ». D’ailleurs la question de la reconduction des ministres Aminata Mbengue Ndiaye et Serigne Mbaye Thiam n’a été abordée que sous l’aspect concernant la vie politique nationale. «Le secrétariat exécutif national s’est réjoui de la reconduction par le chef de l’Etat, Macky Sall, réélu fin février pour un second mandat, des ministres Aminata Mbengue  Ndiaye  et  Serigne  Mbaye Thiam, dans le nouveau gouvernement, formé à l’issue de l’élection présidentielle du 24 février 2019. Cette reconduction «traduit une confiance renouvelée» à l’endroit de ces deux responsables socialistes, le secrétariat exécutif national félicitant «tous les membres du gouvernement et leur souhaite beaucoup de réussite  dans  leurs  missions« selon le compte rendu lu par Serigne Mbaye Thiam à l’issue des travaux du SEN. . Motion de soutien à Tanor Dans tous les cas, la question de la reconduite des mêmes au sein du gouvernement depuis 2012, n’a pas pollué les débats lors de la réunion du Secrétariat exécutif national de samedi. Au contraire, les membres de cette instance ont cherché à afficher une image d’unité de leur formation politique.

Ainsi, pour envoyer un signal fort à l’opposition, ils ont décidé de renouveler «leur confiance totale» au secrétaire général de leur parti, Ousmane Tanor Dieng, dont ils assurent approuver «l’ensemble des orientations» et décisions dans le cadre la gestion de l’actuel pouvoir, selon Serigne Mbaye Thiam. «Le secrétariat exécutif national renouvelle sa confiance totale ainsi que sa fidélité à son secrétaire général, le président Ousmane Tanor Dieng, et approuve l’ensemble des  orientations  qu’il  a  dégagées  et toutes  les  décisions  qu’il  a  prises  dans  le cadre de BBY et de la gouvernance du pays«, a-t-il expliqué. «Examinant au cours de ses travaux la vie du parti, le secrétariat exécutif national a noté avec satisfaction la bonne évolution de la vente des cartes et le début de opérations de renouvellement« des instances, a rapporté M. Thiam. Aussi le secrétariat exécutif national du PS exige de «l’ensemble des responsables de coordination à parachever dans les meilleurs délais cette importante opération qui constitue un préalable pour le déclenchement des renouvellements dans un esprit de camaraderie, d’ouverture, de rassemblement, d’unité et de consensus». Autrement dit, circulez, il n’y a rien à voir et le Parti socialiste se porte comme un charme !

Partager Facebook Twitter Pinterest LinkedIn WhatsApp

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.