Le nom et le symbole de la monnaie unique CEDEAO bientôt connus

 

Le Comité ministériel chargé de la monnaie unique de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) tient sa réunion les 17 et 18 juin 2019, à Abidjan-Plateau. L’objectif de cette rencontre est d’accélérer le chantier de l’intégration monétaire en vue d’aboutir, en 2020, à la mise en place de la monnaie unique.

Les différents efforts engagés par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) pour construire l’intégration dans quasiment tous les domaines ont, selon le président de la Commission de la Cedeao, Dr Jean Claude Brou, déjà conduit à des progrès indéniables au cours des 44 années. « Mais pour conforter les avancées qui ont été faites, les chefs d’États et de Gouvernement ont demandé d’accélérer le chantier de l’intégration monétaire en vue d’aboutir, en 2020, à la mise en place de la monnaie unique », a informé Dr Jean Claude Brou, ce lundi 17 juin 2019, à l’ouverture de la réunion du Comité ministériel chargé de la monnaie unique de la Cedeao. Pour la réalisation de ce chantier, il a souligné que différentes actions ont été réalisées dans le cadre de la feuille de route mise en place en février 2018. Le président de la Commission de la Cedeao a informé que lors du Sommet de juillet 2018, les chefs d’État ont demandé que les travaux du Comité ministériel soient élargis à l’ensemble des pays membres de la Cedeao, compte tenu de l’importance du sujet et de la proximité de l’échéance de 2020. « Cette réunion élargie est donc la première que tient ce Comité (à Abidjan, Ndlr), à la veille des réunions statutaires de la Cedeao », a-t-il dit. Il a précisé qu’au cours des travaux qui prennent fin demain mardi 18 juin 2019, le Comité ministériel examinera le rapport de la réunion technique tenue du 13 au 15 juin,  »notamment ses propositions et recommandations dont vous jugerez de la pertinence et de l’applicabilité ». Dr Jean Claude Brou a affirmé que la mise en œuvre de la feuille de route et l’état de la convergence macroéconomique fondamentale pour la création de la monnaie sera présenté, de même que la mise en œuvre des dispositions relatives au fonds spécial pour le financement de la feuille de route. « Le nom et le symbole de la future monnaie de la Cedeao seront également évoqués », a-t-il noté. Il a mentionné que compte tenu du temps qui sépare du délai de 2020, les résultats des travaux d’Abidjan sont attendus par les chefs d’État à qui ils seront soumis au cours de leur prochaine session ordinaire du 29 juin 2019 à Abuja, au Nigeria.

Le ministre ivoirien de l’Économie et des Finances, Adama Koné a affirmé que la monnaie unique n’est plus une utopie technocratique. « Elle est l’émanation d’une volonté politique pour répondre aux aspirations des populations de notre espace communautaire, depuis maintenant près de 30 ans », a affirmé le ministre, faisant remarquer que malgré les avancées, le chemin qui reste à parcourir est encore parsemé de nombreux défis à relever. Pour l’atteinte de cet objectif, Adama Koné a appelé à supprimer toutes les barrières intérieures et les obstacles réglementaires à la libre circulation des biens, des capitaux, des services et des personnes.

Le processus de création de la monnaie unique, faut-il le rappeler, a été entamé depuis 3 décennies.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.