ASHOURA: sens et signification

Achoura est célébrée le 10e jour de Mouharram, qui représente le premier mois du nouvel an islamique qui en compte douze (12). Ce mois est aussi d’une grande importance dans l’Islam, en ce sens qu’il est l’un des quatre (4) mois sacrés du calendrier islamique. Le mot Mouharram, dans son sens littéral, signifie «interdit». Donc, comme les trois (3) autres mois sacrés, il est interdit de faire la guerre durant ce mois. Les 4 mois sacrés, sur les 12 qui composent le calendrier musulman, sont: Dhoul-Qa’da, Dhoul-Hijja et Muharram qui se suivent et le quatrième est Rajab…

 

ACHOURA ET LES HISTOIRES DE PROPHETES

«Achoura» est également liée à toute une histoire, à la vie de plusieurs Envoyés de Dieu (AS). C’est en ce jour qu’Allah (SWT) a pardonné le «petit péché» du Prophète Adam (AS), acceptant son repentir. Et en ce jour aussi, Dieu a sauvé le Prophète Nouh (Noé – AS) et les musulmans qui étaient avec lui dans le bateau (l’arche de Noé) qui a accosté en terre ferme après le déluge qui a emporté tous les mécréants parmi son peuple. C’est également ce jour qu’Allah (SWT) a sauvé Moussa (Moïse) et ses hommes poursuivis par l’armée pléthorique du Pharaon qui sera noyé, avec ses soldats, dans la mer rouge. C’est ce jour-là, en outre, que Houseyn ibn Aly ibn Abi Talib (RTA) fut assassiné. Après l’empoisonnement, la veille (Tachoura) de son frère Hassane ibn Aly ibn Abi Talib (TTA). Tous deux étaient des petits fils direct du Prophète Muhammad (PSL), surtout de par leur mère Fatima Bint Muhammad, la fille aînée du Prophète (PSL).

POURQUOI JEUNER ACHOURA… ET TACHOURA ?

Et imam Gueye de relever qu’une fois arrivé à Médine, le Messager de Allah (PSL) a trouvé des juifs et des mécréants parmi les fils de Israël qui jeûnaient le jour de «Achoura». Interrogés à ce sujet, ils répondirent: «c’est en ce jour que Dieu a donné la victoire à Moussa (Moïse) et aux fils d’Israël (descendants du Prophète Yacoub – Jacob, – AS – qui est musulman comme tous les prophètes) sur Pharaon; Aussi nous jeûnons ce jour afin de le commémorer». Alors, le Prophète (PSL) dit: «Nous sommes plus proches de Moussa (Moïse) que vous». C’est alors que le Messager d’Allah (PSL) recommanda aussitôt de jeûner ce jour. Et d’ajouter que, selon les savant, pour faire la différence avec ces juifs et les mécréants parmi les fils d’Israël trouvés à Médine, le Messager de Dieu (PSL) a recommandé de jeûner aussi le jour de Tachoura (9e jour du mois de Mouharram) en ces termes: «si je vis jusqu’à l’année prochaine, je jeûnerai le neuvième jour». (Rapporté par Mouslim – RTA). Le Messager de Allah (PSL) est toutefois décédé avant cela. Bref, l’Achoura tient aussi son importance particulièrement dans le fait que le Prophète Muhammad (PSL) avait l’habitude de jeûner ce jour-là. Cependant, selon des savants, avant, il était obligatoire de jeûner le dixième jour du Mouharram. Mais c’est quand, plus tard, le jeûne pendant le mois du Ramadan a été rendu obligatoire qu’il était devenu facultatif de jeûner Achoura. De leur avis, lorsqu’Allah a rendu obligatoire le jeûne du mois de Ramadan, Son Messager (PSL) a dit: «celui qui veut jeûner (le jour d’Achoura) qu’il le fasse, et celui qui ne veut pas, qu’il s’en abstienne», rapporte Boukhari (RTA). Et, Mouslim (RTA) de renchérir que selon le Prophète (PSL) «le meilleur jeûne après le Ramadan est le mois d’Allah Mouharram, et la meilleure prière après les prières obligatoires est la prière de nuit». Suffisant pour que imam Moustapha Gueye insiste sur ceci: «tout ce qu’on y a recommandé est faut, à part le jeûne que le Prophète (PSL) a conseillé», soulignet-il. Et, entre autres avantages, il a été rapporté dans le Hadith que le jeûne de «Achoura» «permet d’expier les péchés de l’année précédente». (Mouslim). Par contre, certains savants sont d’avis que la sagesse dans le jeûne du neuvième jour du mois de Mouharram, c’est la précaution car il est possible que l’on se trompe dans la détermination du début du mois.

BOUDAL NDIATH

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.