Boun Dionne : « Ceux qui critiquent le Ter, demain, ils seront… »

C’est la première intervention publique du genre, du Secrétaire général de la présidence, après une absence du territoire national, pour raison de santé. Mahammad Boun Abdallah Dionne a pris part ce samedi, au cercle de réflexion républicaine sur « les grands projets de l’État: le Pap 2 et le Ter ». S’agissant de ce second point, l’ex Premier ministre reconnaît qu’il « y a beaucoup de polémiques, mais c’est inutile ».
« On a même dit qu’on a pris une entreprise en faillite (Alstom), mais ce n’est pas vrai », tranche Mahammad Boun Abdallah Dionne. Ce dernier ne doute point de la pertinence du Ter. Bien au contraire, il adopte une posture optimiste et prévient: « ceux qui critiquent le Ter aujourd’hui, demain ils prendront le Ter et seront fiers du travail du président de la République ».

Le Secrétaire général de la présidence annonce que le train express régional sera fonctionnel « à la fin de l’année » et invite « à arrêter cette culture du misérabilisme ».

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.