MATAM: A cœur ouvert avec Souleymane Barka Ba

 

 Souleymane Barka Ba est quelqu’un qu’on ne présente plus dans la Commune de Matam. Ses actions de bienfaisance ont fait l’unanimité. A travers le Mouvement ‘Matam Avant Tout’ qu’il a mis sur pied, les différents secteurs de la vie en ont bénéficié. De la Politique en passant par la sante, le sport et l’Education, Jules Ba a répondu à nos questions A CŒUR OUVERT….

 

C’est vers les années 2000 que Souleymane Barka Ba s’est révélé sur la scène politique. Une longue histoire d’amour entre Jules Ba [comme l’appellent ses paires à Matam] et les Matamois qui porte encore ses fruits. Depuis lors, l’eau a coulé sous les ponts et l’enfant prodige de la commune de Matam est devenu incontournable sur la scène politique. De 2004 à 2012, Jules Ba a participé a tous les combats politiques ayant permis au Président Abdoulaye Wade de consolider sa suprématie a la tête du pays.

Avec l’accession de Macky Sall a la magistrature suprême, de concert avec sa base politique, Souleymane décida alors de travailler aux cote du nouveau locataire du Palais. Depuis lors, Jules Ba a fait son bonhomme de chemin et a contribué à la victoire de toutes les batailles de la coalition Benno Bokk Yaakaar. « Je suis dans l’APR, je lutterai pour le parti et je battrai campagne pour le triomphe de la coalition Bby à Matam », a toujours soutenu l’Administrateur General de la Mutuelle de l’Education.

MATAM AVANT TOUT…….

Malgré qu’il n’ait pas de poste dans l’échiquier gouvernemental, Souleymane Barka Ba s’est toujours montre opérationnel et prêt à soutenir les populations de la Région de Matam ; c’est ainsi qu’il décida de mettre sur pied le Mouvement « Matam avant Tout ». Lequel mouvement continue d’œuvrer pour le développement du terroir avec à son actif des réalisations dans tous les domaines et secteurs de la vie sociale.

D’abord dans le secteur de l’Education, voilà bientôt cinq ans que Souleymane Barka Ba offre des blouses gratuitement aux élèves de l’Ecole Elémentaire Matam 2. Un geste de haute portée, apprécie à sa juste valeur aussi bien par les acteurs de l’école que par les parents d’élèves. « D’abord c’est une fierté pour moi de venir en appui aux élèves ceci d’autant plus que moi-même je suis acteur de l’éducation » dira Jules Ba ; avant de conclure en ces termes : « on ne reconnaitra pas le fils d’un Directeur ou d’un paysan ceci si l’on sait que les élèves doivent être au même niveau pour bien asseoir les enseignements apprentissages ».

Le Chef de file du Mouvement accompagne également les autorités en charge de l’école de matériels informatiques pour booster les résultats aux examens de fin d’années. Il s’agit de photocopieuses, des rames de papiers, d’imprimantes et autres.

Le groupement Matam Avant TOUT, dans un passé récent a réuni les femmes de Garly, un village du département de Matam (nord) communément appelé Daande Mayo, et leur a octroyé une motopompe et des tuyaux de conduite d’eau, don de Souleymane Barka Bâ, président du dit mouvement.

Ce don, accompagné d’une enveloppe de 100.000 francs CFA, vise à aider les bénéficiaires à « mieux rentabiliser leurs activités » agricoles et de maraichage, a expliqué M. Bâ, entouré de son staff.

Il a appelé les ressortissants de Matam, en particulier la diaspora, à adhérer en masse au mouvement qu’il dirige et dont l’ambition est de réunir « tous les fils de la région ».

Selon lui, c’est grâce à la participation financière de bonnes volontés que le mouvement « Matam d’abord » a pu répondre à la sollicitation des femmes de Garly.

Au plan sportif, des jeux d’équipements ont été octroyés aux équipes des communes de Matam et de Ourossogui ; une occasion pour Souleymane de montrer encore une fois son ancrage dans ce domaine. D’ailleurs il a eu à présider une finale de l’ORCAV de Matam au stade régional.

Sur le plan de la Sante, une ambulance entièrement équipée et médicalisée a été offerte au poste de sante de Diamel un quartier périphérique de Matam. Une façon de soulager les souffrances des populations qui éprouvent d’énormes difficultés pour rallier les grands centres de sante surtout pendant la période hivernale. Des campagnes de consultations gratuites ont été organisées à Matam avec des dons consistant en médicaments. En dehors de ces campagnes, des Médecins spécialistes en ophtalmologie et autres domaines ont séjourne à Matam par le biais du Mouvement Matam avant Tout. Par le Canal du groupe ‘Optic Noé’ base à Saly, plusieurs personnes ont retrouvé la vue. Des campagnes de dépistages du col de l’utérus ont également été organisées. Récemment aussi les sinistres qui avaient perdu leurs maisons avaient reçu du ciment et des vivres pour calmer leur douleur. Autant dire que le leader du Mouvement se veut rassurant, « c’est l’occasion pour moi de féliciter l’ensemble des membres de ‘Matam avant Tout’, les frères qui sont éparpillés un peu partout dans la Diaspora, de par leur engagement et leur dynamisme ».

Le mouvement soutient depuis sa création la célébration annuelle du Maouloud [Anniversaire du Prophète Mouhamed PSL] et de la ziarra du vénéré Thierno Mouhamadou Samassa. Pour cette année la commune de Matam a bénéficié d’un bœuf, des milliers de sachets d’eau pour permettre aux pèlerins d’étancher leur soif, des centaines de bâches. « Nous rendons grâce à Allah le Tout Puissant de nous avoir permis encore une fois de célébrer le Maouloud en paix. Le Ziarra de Thierno Mouhamadou Samassa est un moment de communion et de retrouvailles. Et c’est avec gaité de cœur que nous écoutons toujours ses conseils formules à l’endroit des pèlerins. Et dans l’ordre normal des choses, c’est une fierté pour nous autres Matamois de voir les gens affluer a Matam de partout dans le monde » dira Souleymane Barka Ba.

 

ENGAGEMENT INDEFFECTIBLE AUX COTES DU PRESIDENT MACKY SALL

« Mon soutien et mon engagement aux cotes du Président Macky Sall est total et ce n’est plus à démontrer » a d’emblée soutenu Souleymane Barka Ba. Ce dernier ajoute que « tant que le Président est dans sa même lancée, l’appréhension envers ses actions doit être la même. Autrement dit, les responsables et militants du parti ne doivent pas mettre en avant un portefeuille Ministériel ou autre. ‘Tant qu’on milite à l’APR, on doit toujours être aux services de notre mentor ; d’ailleurs depuis mon bas âge, mon combat a toujours été de lutter pour le développement de mon terroir et depuis l’arrivée de Macky Sall au pouvoir, j’ai vu qu’il ya énormément d’acquis dans la commune de Matam et par-delà, la région. La réalisation de la Route Matam – Ranérou est un exemple patent. Avec le projet Promo ville, l’électrification rural et l’adduction d’eau dans les contrées les plus lointaines de la région de Matam, je continuerai à soutenir le Président Macky Sall surtout que ceux qui le côtoient directement lui rappellent à chaque fois les besoins des populations de la Région. Et je reste fier de ma commune et le moment venu, les populations comprendront ce que nous voulons réellement leur présenter pour sortir la ville des ténèbres »

 

AMADOU ISSA KANE

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.