L’hinhumation de Colette ,veuve de leopold Sedar Senghor reportée à Jeudi

Dakar, 25 nov (APS) – Colette Senghor, la veuve du premier président du Sénégal, décédée le lundi 18 novembre dernier à l’âge de 94 ans, sera finalement inhumée jeudi au cimetière catholique de Bel Air, à Dakar, et non mercredi, comme initialement prévu, a précisé, lundi, le directeur général de la Fondation Léopold-Sédar-Senghor, Professeur Raphaël Ndiaye.

« L’Archevêque de Dakar n’a pu finalement retenir cette date du 27 novembre du fait d’engagements pris antérieurement qu’il ne pouvait ni reporter ni annuler. L’enterrement de Mme Colette Senghor est prévu le jeudi 28 novembre à 15h30 à la Cathédrale et non le mercredi 27 », lit-on dans un communiqué reçu à l’APS.

La veuve de Léopold Sédar Senghor, décédée à Verson, dans le sud de la France, va reposer aux côtés de son mari et de leur fils Phillipe Maguilène.

La religieuse Marie-Madeleine, une sœur de la défunte, et le maire de la ville de Verson, Michel Marie, prendront le même vol pour venir à Dakar, selon Raphaël Ndiaye.

A son arrivée à Dakar, le corps de Colette Senghor sera acheminé à la morgue de l’hôpital Principal.

Une messe de requiem sera dite jeudi à 15h 30, à la cathédrale du Souvenir africain de Dakar, en présence de Moustapha Niass, président de l’Assemblée nationale du Sénégal et du conseil d’administration de la Fondation Léopold-Sédar-Senghor.

Colette Hubert, née le 20 novembre 1925 à Mouzay, dans le nord de la France, avait épousé Léopold Sédar Senghor, le 18 octobre 1957. Elle fut ensuite Première Dame du Sénégal pendant vingt ans (1960-1980).

Le président sénégalais, Macky Sall, a rendu hommage, sur Twitter, à « une femme discrète ». Son devancier Abdou Diouf a lui honoré la mémoire de l’ancienne première dame à Verson, où elle vivait.

Selon des médias français, la maison des Senghor à Verson sera ouverte au public.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.