Messi, Ballon d’or: Gilles Verdez crie au racisme contre Mané

Messi, vainqueur du Ballon d’or. Plusieurs médias ont annoncé l’info avant l’officialisation ce soir. Fervent supporter de Sadio Mané, le journaliste et chroniqueur français, Gilles Verdez ne veut pas croire à ce verdict. il crie au scandale sur Twitter: « Si Messi, joueur extraordinaire au demeurant, est Ballon d’Or, ce Ballon d’Or mythique, cette récompense adulée, perd toute crédibilité. On peut aussi lui donner à vie, mais le joueur de l’année est Sadio Mané. Visiblement sa couleur dérange. Je suis révolté »

Gilles Verdez

@gillesverdez

Si Messi, joueur extraordinaire au demeurant, est Ballon d’Or, ce Ballon d’Or mythique, cette récompense adulée, perd toute crédibilité. On peut aussi lui donner à vie, mais le joueur de l’année est Sadio Mané. Visiblement sa couleur dérange. Je suis révolté

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.