La Belgique «accepte d’accueillir» l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo suite à sa libération

La Belgique «a accepté d’accueillir» l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, acquitté il y a deux semaines par la Cour pénale internationale (CPI) de crimes contre l’humanité et libéré vendredi 1er février sous conditions, a annoncé ce samedi le ministère belge des Affaires étrangères. «Répondant à une demande de coopération de la Cour pénale internationale, la Belgique a accepté d’accueillir Laurent Gbagbo», a déclaré un porte-parole du ministère, Karl Lagatie, précisant ne pas savoir si l’ex président se trouvait en Belgique.

 

 

Auteur: Rfi – RFI

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.