Les premières préoccupations de Macky en 2020

Le président de la République, Macky Sall, a présidé le premier Conseil des ministres du nouvel an hier, jeudi 02 janvier 2020. Cette rencontre qui s’est tenue à l’orée du basculement de la gestion publique en mode budgets-programmes des différents ministères votés il y a quelques semaines, a été un prétexte pour le Chef de l’Etat de demander au ministre des Finances et du Budget de faire le point sur les diligences effectuées pour son effectivité en 2020 dans la dynamique d’ancrage d’une culture de performance, entre autres sujets évoqués.

C’est déjà 2020 et l’heure est aux budgets-programmes gérés par les différents départements ministériels. Suffisant pour que, lors du premier Conseil des ministres qu’il a présidé pour ce nouvel an, le président Macky Sall exhorte à la diligence pour son effectivité. «Le Chef de l’Etat, au titre du basculement de la gestion publique en mode budgets – programmes, a demandé au ministre des Finances et du Budget de faire le point sur les diligences effectuées pour son effectivité en 2020 dans la dynamique d’ancrage d’une culture de performance», lit-on dans le communiqué du Conseil.

Auparavant, le président de la République, revenant sur le lancement du dialogue national, a rappelé «son initiative de mise en place d’une instance inclusive de concertation afin de réunir, dans la communion et le respect des diversités, toutes les forces vives de la Nation autour de réflexions majeures pour l’avenir économique et social du Sénégal. Par ailleurs, il a demandé aux différents représentants de l’Etat, d’adopter une posture d’anticipation par une communication efficace sur les enjeux et défis de la réalisation des politiques publiques», indique la source.

Evoquant la gouvernance du secteur de l’eau, Macky Sall «a invité le ministre de l’Eau et de l’Assainissement à consolider sa modernisation par le renforcement des performances des structures publiques et privées impliquées, dans une optique de synergies et de mutualisation des actions et ressources».

En ce qui concerne la question de la campagne de commercialisation arachidière, il a donné instruction au ministre de l’Agriculture, en relation avec les ministres concernés, «de mettre en place des dispositifs innovants permettant le suivi rapproché de la présente campagne».

POUR LE BASCULEMENT NUMERIQUE INTEGRAL DURANT LE PREMIER SEMESTRE 2020

Sur un autre registre, le président Sall a rappelé au ministre de la Communication, en accord avec ses collègues des Finances et de l’Economie numérique, «l’urgence de finaliser, dans les meilleurs délais, l’évaluation globale de la concession de service public de l’audiovisuel pour la construction et l’exploitation d’une infrastructure de Télévision Numérique Terrestre (TNT). A cet effet, il a invité le Gouvernement à accomplir les diligences nécessaires pour le basculement numérique intégral durant le premier semestre 2020», informe le document.

ACCELERER LA REVISION DE LA REGLEMENTATION DE LA CIRCULATION DES GROS PORTEURS

Le Chef de l’Etat a, en outre, sommé le ministre des Transports terrestres, «d’une part, d’accélérer la révision de la règlementation de la circulation des gros porteurs afin de lutter avec efficacité contre la recrudescence des accidents et, d’autre part, de veiller au suivi spécial de la situation de la société «Dakar-Dem-Dik».

LANCEMENT DE LA JOURNEE CITOYENNE DU NETTOIEMENT, LE SAMEDI 04 JANVIER 2020

Au titre des communications, relève le communiqué du Conseil, le ministre de l’Economie et du Plan et de la Coopération a fait une communication «sur l’élaboration de la politique nationale de population et de migration du Sénégal. Il a également fait la situation du projet d’usine de fabrication de vaccins contre la fièvre jaune, entamé à Diamniadio».

Quant au ministre de l’Urbanisme, il «a fait la situation sur l’organisation de la journée citoyenne du nettoiement, qui aura lieu le samedi 04 janvier 2020. Il a également rendu compte de l’état d’avancement de l’inscription des sénégalais au programme des cent mille (100.000) logements», précise la même source.

LE GRAND THEATRE NATIONAL, BAPTISE… DOUDOU NDIAYE COUMBA ROSE

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a examiné et adopté : «le projet de loi organique portant loi de finances ; le projet de décret portant dénomination du Grand Théâtre national, dénommé Grand Théâtre National Doudou Ndiaye Coumba Rose».

NOMINATIONS DU 1ER CONSEIL DES MINISTRES DE 2020

Abdourahmane Dièye,  nouveau DG de la Douane et Khalifa Gaye, Directeur des Bourses

En Conseil des ministres hier, jeudi, le gouverneur de Sédhiou, Habib Léon Ndiaye,  a été nommé Secrétaire général du ministère de la Culture et de la Communication, département dirigé par l’actuel maire de ladite ville. Aussi, la Direction des Bourses et la Douane ont de nouveaux patrons. Il s’agit respectivement de Khalifa Gaye, Maître de Conférences titulaire en Informatique, nommé en remplacement de Lansana Konaté démissionnaire et le Colonel  Abdourahmane Dièye, entre autres décisions ci-dessous mentionnées.

«Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes : Monsieur Habib Léon NDIAYE, Administrateur civil principal, matricule de solde 606 919/E, précédemment Gouverneur de la Région de Sédhiou, est nommé, Secrétaire général du Ministère de la Culture et de la Communication, en remplacement de Monsieur Birane NIANG, appelé à autres fonctions.

Monsieur Abdourahmane Dieye, Colonel-Inspecteur Principal des Douanes, est nommé Directeur général de la Douane, en remplacement de Monsieur Oumar DIALLO, appelé à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

Monsieur Papa Demba DIALLO, Administrateur civil principal, matricule de solde n° 513 117/Z, précédemment préfet du Département de Matam, est nommé Gouverneur de la Région de Sédhiou, en remplacement de Monsieur Habib Léon NDIAYE, appelé à autres fonctions

Monsieur Moussa DIAGNE, Administrateur civil, matricule de solde n° 518 911/C, précédemment préfet du Département de Salemata, est nommé Prefet du département de Thies, en remplacement de Monsieur Fode FALL, appelé à autres fonctions ;

Monsieur Jean Paul Malick FAYE, Administrateur civil, matricule de solde n° 661 358/E, précédemment Adjoint au Gouverneur de la Région de Kédougou chargé des affaires administratives, est nommé Préfet du Département de Salemata, en remplacement de Monsieur Moussa DIAGNE, appelé à autres fonctions ;

Monsieur Souleymane DIAGNE, Administrateur civil, matricule de solde n° 604 925/B, précédemment Adjoint au Gouverneur de la Région de Louga chargé des affaires administratives, est nommé Préfet du Département de Matam, en remplacement de Monsieur Papa Demba DIALLO, appelé à autres fonctions ;

Monsieur Khalifa GAYE, Maître de Conférences titulaire en Informatique, matricule de solde n°176 104/E, est nommé Directeur des Bourses, au Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.»

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.