Le Mouvement Dandé Mayoo Émergent réclame le bitumage de l’axe Nawel-Dembancani

«Le Fouta va mal», «Le Fouta en a marre» ! Tels étaient les refrains entonnés par le Mouvement Dandé Mayoo Emergent lors de la marche organisée hier, vendredi 17 janvier, par sa cellule de Dakar. De la place de la Nation (ex Obélisque) au siège de la Rts, les ressortissants de cette localité qui regroupe pourtant plus de 44 villages, ont battu le macadam s’offusquant contre le manque de considération dont ils se disent être victimes de la part du régime de Macky Sall.  Ils réclament le bitumage de l’axe Nawel-Dembancani, non sans occulter d’autres infrastructures sociales de base.

Qui l’aurait cru ! Alors que le Fouta était considéré comme le titre foncier du Président Macky Sall. Hier, ce sont les populations de cette zone (jeunes, hommes et femmes) qui ont battu le macadam pour réclamer de meilleures conditions de vie et le désenclavement du Dandé Mayoo, composé de plus de 44 villages. Ils étaient des centaines à répondre à l’appel du mouvement Dandé Mayoo Emergent (DME Cellule de Dakar) qui a manifesté hier, vendredi, à Dakar. «Le Fouta va mal», «le Fouta en a marre» !

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.