La lente lutte contre le plastique

Plus de 200.000 tonnes de déchets plastiques sont produites au Sénégal chaque année. Où vont nos bouteilles, tasses de café ou encore les sachets d’eau souvent jetés dans la rue ? Un grand reportage signé par les Reporters Moussa Ngom Assane Fall et Demba Dieng revient sur l’impact de ces rejets plastiques.

Vous pourrez suivre leur immersion en milieu pastoral à Dahra Djolof. L’ingestion de plastique y est un phénomène très répandu qui affecte le bétail et occasionne des pertes non négligeables pour le secteur. Ce n’est pas la seule nuisance due au plastique. Ses conséquences dramatiques sur l’environnement mobilisent de plus en plus l’opinion publique sénégalaise.

Pour ne pas être en reste par rapport à cette lutte mondiale, l’Etat du Sénégal vient d’adopter une nouveau texte avec un champ d’interdiction du plastique encore plus large. La loi entrera en vigueur le 20 avril 2020. Selon les autorités, toutes les mesures ont été prises pour que la nouvelle législation ne connaisse pas le même sort de la précédente loi de 2015 qui a connu un grand échec.

Source :La Maison Des Reporters

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.